Manque de motivation, passivité, « maladie de l’effort », perte d’intérêt….. hum! Ca ne vous rappelle rien?

Pour motiver votre adolescent, lisez bien les 10 astuces qui suivent!

 

 

 

Il faut savoir qu’un ado est tenté par plein de plaisirs, immédiats et éphémères. Il est dans l’instant présent, et son avenir, ça fait loin pour lui, du coup ça ne l’intéresse pas vraiment! Dans sa quête d’autonomie, il a besoin de sentir qu’il « dirige » sa vie, que ses parents n’ont plus autant de pouvoir sur eux. Plus l’enfant veut prendre son envol et plus nos attentes en tant que parents s’éloignent de ses désirs à lui. Nous lui demandons de faire des efforts alors que lui est attiré par la facilité.

Il y a comme qui dirait un problème de synchronisation!

Pourquoi un ado n’est pas motivé?

 

Ca peut être pour des raisons personnelles:

La cause de son manque de motivation peut être externe:

 

 

 

Tous ces conseils vont sonner comme des évidences, mais il est toujours bon de rappeler les choses simples, ce sont souvent les plus efficaces.

 

 

Avec attention et pas les yeux rivés sur votre smartphone parce-que vous aurez beau le convaincre, il aura du mal à croire que vous l’écoutez attentivement!

L’ado a besoin qu’on le comprenne (sans forcément accepter ce qu’il dit1). Ca ne vous ai jamais arrivé à vous de vous retrouver face un mur qui refuse d’écouter ce que vous avez à dire. C’est frustrant n’est-ce pas?

Intéressez-vous sincèrement à sa vie, les détails pour vous qui sont des montagnes pour eux. Ecouter sans juger pour commencer, vous donnerez votre avis dans un deuxième temps. S’il sent que vous êtes concerné par ce qui lui arrive, il sentira qu’il a de la valeur à vos yeux et ça le motivera à avancer.

motiver votre adolescent

Nos oreilles sont certes moins grandes, mais il faut écouter nos ados avec autant d’attention :D

 

 

 

 

 

Il doit avoir des objectifs clairs: pourquoi je dois faire ça? Un ado ne peut pas être paresseux dans TOUS les domaines de la vie, enfin normalement! Il y a forcément des choses dans lesquelles il fournit beaucoup d’efforts. Bon, si  ce sont les jeux vidéos, effectivement ça pose un léger problème. Pour motiver votre adolescent, demandez-lui ce qui l’interesse vraiment. A partir de sa passion, voyez comment vous pouvez transférer cette motivation dans le domaine scolaire ou dans sa vie quotidienne.2

Mon ado de 12 ans rêve depuis toujours de devenir fermière. Elle est excellente à l’école mais elle veut devenir fermière. Je ne brise pas son rêve car de un, elle en changera peut-être et de deux, si c’est vraiment ce qu’elle veut faire, alors tant que ce n’est pas mauvais en soi, je respecte son choix, car c’est comme ça qu’elle sera heureuse: en faisant ce qu’elle aime. Mon fils de 9 ans a toujours voulu être archéologue. Soit. Pour cela il devra travailler et il le sait: c’est une motivation.

motiver votre adolescent

Aider les ados à se motiver à atteindre des objectifs. Même passer l’aspirateur c’est un objectif, si si ;)

 

 

 

 

Un ado cherche en général à savoir ce qu’il peut retirer d’un effort fourni.  En gros, qu’est-ce qu’il a à gagner? Il optimise son temps quoi!

Il y a une phrase que j’aime dire à mes enfants, et qu’ils aiment doivent (!) entendre: « tu ne peux pas faire uniquement ce que tu veux ou ce qui te plait. Tout le monde voudrait que ça se passe comme ça, et moi la première. Mais on est tous soumis à des obligations, des choses qu’on n’aime pas faire et qu’il faut pourtant faire. C’est une loi universelle à laquelle tout le monde est soumis! » Oui dit comme ça, on sent qu’ils ne peuvent pas y réchapper les pauvres ! :)

Vous pouvez faire comprendre ce concept à votre ado en lui disant: « tu dois faire des choses que tu DOIS faire pour faire les choses que tu VEUX faire4 ». Cette simple phrase peut vous permettre de motiver votre adolescent.

Pour atteindre un objectif qui nous tient à coeur, on est souvent obligé de sacrifier des plaisirs à court terme pour obtenir un gain à long terme. Dans sa vie d’adulte, le monde du travail lui demandera aussi de fournir des efforts. La réussite vient avec les efforts.

Montrez-lui à quel point c’est satisfaisant de se sentir utile, de sentir que l’on s’accomplit en agissant. Ce sentiment de satisfaction peut devenir à lui seul le plus grand bénéfice à retirer de l’action.

motiver votre adolescent

Expliquez à votre ado qu’il n’y a pas de réussite sans efforts. Bon, pas obligé de les envoyer au bagne quand même ! :)

 

 

 

 

En tant que parent, on est en droit d’exiger des choses de nos ados. Je dirais même plus, c’est un devoir d’éducation. Si on les laisse faire uniquement ce qui leur plait….vous imaginez les dégâts!!

Cependant, il ne pas se focaliser que sur leurs erreurs et échecs mais au contraire il faut valoriser ses bonnes actions (même aussi minimes que servir un verre d’eau à son frère!). Bien sûr on ne va pas exagérer et l’encenser, l’applaudir parce-qu’il a débarrassé la table ou daigné ne pas laisser traîner son sac dans le salon! Il ne s’agit pas de ça. Mais parfois, il faut relever ce qu’ils font de bien, au risque de nous transformer en mitraillette à reproches!

Si vous ne faites que des leçons de morale et des critiques, l’ado va se sentir bloqué, comme ligoté. J’ai déjà ressenti cela avec des personnes qui sont sans cesse dans le jugement de ce que vous faites, et que vous évitez à tout prix pour ne pas vous sentir comme une moins-que-rien. Ca vous est sans doute déjà arrivé!? Das ces cas-là, clairement, on ne sait pas comment agir car de toutes façons, on sera jugé! SI vous faites ça avec votre ado, il finira par s’éloigner de vous et vous exclure de sa vie.

Ca nous arrive à tous d’abandonner une tâche ou de repousser son exécution car on n’a pas envie de la faire. Imaginez maintenant qu’en plus de cela, quelqu’un est toujours en train de vous observer pour vous critiquer et vous décourager! C’est contre-productif si vous pensez que c’est comme ça que vous allez lui rendre sa motivation.

Ca ne veut pas dire qu’il n’a pas besoin d’entendre « ses 4 vérités »: il faut le confronter à l’image qu’il nous renvoie, à ses défauts. S’il agresse toujours sa petite soeur ou se prend pour un petit chef, c’est notre devoir de lui faire des reproches à ce moment-là. Mais quand vous avez un jugement à porter sur votre ado, jugez son acte mais pas lui en tant que personne. Ne lui donnez pas d’étiquette sinon il finira par s’identifie et s’y conformer, même inconsciemment!

Ca ne sert à rien de faire tout le temps des reproches à nos ados (même si parfois il faut les secouer un peu ;) )

 

 

 

 

Ca rejoint le point précédent. (vous l’avez lu j’espère :) ).

Pour sentir qu’il a de la valeur, l’adolescent doit sentir que ses parents sont fiers de lui (sauf quand il mal agit), qu’ils lui font confiance1 .

Un ado se compare beaucoup à ses pairs (mot scientifique pour parler de ados comme lui :) ). Vous pouvez lui expliquer qu’être le meilleur n’est pas un but en soi. L’important, c’est de savoir qui fait le plus d’effort.

Pour motiver votre adolescent, valorisez-le. Plutôt que de le complimenter sur son intelligence (qui est relative), complimentez-le sur ses efforts. Dites-lui qu’il a des talents cachés (parfois très bien cachés d’ailleurs :D ), il se sentira valorisé et trouvera l’énergie suffisante pour vous prouver qu’il est effectivement capable.

motiver votre adolescent

Si l’adolescent s’estime, il sera plus motivé à agir car il aura plus confiance en ses capacités.

 

 

 

 

 

Ca ne veut pas dire que vous capitulez et abandonnez les règles qui vous tiennent à coeur. Mais lâchez du lest sur certaines choses que vous exigez peut-être de façon mécanique (c’est ce que l’on appelle les règles inconscientes). Expliquez-lui que vous restez ferme sur vos attentes au nom de la confiance et l’amour que vous lui portez. En gros, c’est pour son bien!

C’est connu que trop de pression apporte du stress et que ce stress démotive. Parfois les ados sont surchargés d’activités, ce qui les fatiguent et les rendent impuissants. Quand on a l’impression de ne pas arriver à bout de tout ce qu’on a à faire, on se sent démotivé, découragé. Vous pouvez l’aider s’organiser pour une tâche si vous voyez qu’il procrastine devant l’ampleur du travail

Un ado qui a peur d’échouer va préférer se donner des airs de paresseux. Pourquoi? Car au moins il ne décevra pas ses parents si jamais il n’a pas les résultats attendus! D’où l’importance d’exiger de votre ado des choses réalisables et qui rentrent dans ses capacités à lui, tout en le stimulant un peu pour qu’il ne se repose pas sur ses lauriers (ou sur le canapé). Tout est dans le juste milieu entre les deux: sur-stimulation et sous-stimulation.

Si l’ado est surchargé de travail et d’activités en tout genre, il perdra sa motivation au fil du temps.

 

 

 

 

Les écrans envahissent son esprit, le préoccupent. Nous aussi d’ailleurs. C’est pour cela que j’ai suivi une Digital Detox. Oui, une D.D. si vous préférez. Et si vous ne savez de quoi il s’agit, vous pouvez lire mon article.

Parlons des jeux vidéos. Ils ont quand même du bon puisqu’ils entraînent l’ado à prendre des décisions rapidement, à adopter des stratégies etc . Vous pouvez utiliser les jeux vidéos (ou ce que vous voudrez) pour lui faire faire des pauses quand il a une longue tâche à effectuer et qu’il ne s’est pas endormi entre-temps. les pauses vont l’aider à se ressourcer et le motiver à la tâche car il se dit « quand j’aurai fini, j’irai faire ma partie. En gros, il s’auto-récompense.

C ‘est bien connu: les écrans déconnectent une personne de la réalité, de son quotidien, de sa vraie vie. Si votre ado est trop plongé dans les outils technologiques, il ne trouvera plus suffisamment de motivation pour vivre sa vraie vie, car elle ne l’intéressera plus autant que sa vie imaginaire et ses « pseudos-amis-de-facebook-qu’on-n’a-jamais-vu-mais-qui-sont-mes-amis-quand-même ».

La vie imaginaire de votre ado est bien moins fatigante et demande moins d’efforts que sa vie réelle. Et surtout, elle l’amuse plus.

Les ados doivent diminuer le temps passé devant les écrans pour retrouver de la motivation.

 

 

 

 

C’est sûr qu’il y a des moments où ils nous ont tellement énervé que l’humour serait plutôt noir à ce moment-là! Mais une fois l’orage passé, un joli arc-en-ciel fait son apparition! C’est le moment de renouer, plaisanter avec votre ado pour dédramatiser, faire redescendre la pression. D’une manière subtile, avec une touche d’humour, on peut amener l’ado à lui faire faire des choses qu’il n’avait pas forcément envie de faire à la base. Cette technique marche surtout avec ma pré-ado de 10 ans et demi. Elle est la plus réceptive à l’humour. C’est pourquoi il faut s’adapter à la personnalité de chaque enfant.

Plaisanter avec nos ados est parfois un moyen de les motiver à agir.

 

 

 

 

Quelle rapport avec la motivation? Eh bien en se sentant responsable, il sait que les autres comptent sur lui et qu’il n’a pas le droit de trahir leurs attentes. Il est le maillon d’une chaîne qu’il ne doit pas briser par son inaction. En espérant qu’il ne soit pas le maillon faible :)

Il ne faut pas chercher à lui épargner les conséquences naturelles de ses actes ou échecs à tout prix. Il doit goûter aux désagrément pour se motiver. Ben oui, à force de sortir avec un pantalon sale parce-qu’il « oublie » de le mettre dans la pamière à linge, il finit comme par magie à y penser seul. VOus ne devez pas le surprotéger sinon vous entretenez quelque-part sa paresse.

Je vous l’exemple des activités sportives ou autres auquelles il s’inscrit en septembre, parce-qu’en septembre, il est au taquet. Si en cours d’année il veut abandonner une des activités il doit aller jusqu’au bout. La rentrée suivante, il réfléchira à deux fois avant de s’engager. La leçon à tirer de ça, c’est « j’ai une parole et je ne trahis pas mes engagement ». Et puis, c’est nous qui payons les activités donc par respect pour notre porte-feuille, il ne lâche rien :)

motiver votre adolescent

Si un ado s’engage à être présent, il doit se motiver pour y aller même s’il n’a pas envie.

 

 

 

 

Ca fait toute la différence! Le manque de motivation est étroitement lié à la paresse. Mais si cette paresse vous l’entretenez indirectement en faisant trop de choses à sa place, votre ado va s’installer confortablement dans ce lit douillet que vous lui préparez. L’être humain est tenté par la facilité, et votre ado encore plus! Il faut donc le sortir de sa zone de confort et le laisser agir seul, tout en étant un soutien qu’il pourra solliciter si besoin est.

Un peu comme si vous étiez sa bouée de secours, car en cas de noyade il sait qu’il pourra compter sur vous.

Et pour ne pas assister votre adolescent, je vous encourage à le forcer à laisser participer aux tâches ménagères. Dans cet article, j’explique les bénéfices qu’il y a à faire participer les enfants.